Suzanne Doppelt écrit et fait des photographies. Elle nous invite, de spectres en anamorphoses, à nous pencher sur les images fantômes, celles qui ne sont jamais stables et qui se métamorphosent. C’est le fil rouge de son travail, chercher dans le visible ce qui est toujours provisoire, « qui tremble et qui est sur le point de disparaître », tant dans la photographie que dans l’écriture. Cette forme d’hésitation qu’illusions d’optique et anamorphoses mettent en scène, donnent une leçon sur ce que c’est que voir, la complexité que cela comporte, et sur la vanité du savoir.

 

Suzanne Doppelt a fondé et dirigé avec Pierre Alferi la revue littéraire Détail.  Elle est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme, dirige le « Rayon des curiosités » aux éditions Bayard et a publié plusieurs livres chez P.O.L, dont le pré est vénéneux (2007), Lazy Suzie (2009), La plus grande aberration (2012), Amusements de mécaniques (2014) ainsi que chez d’autres éditeurs, dont Magic tour, avec François Matton, éditions de l’Attente (2012). A paraitre Vak Spectra (P.O.L 2017)