Patrick Bouchain, qui n’a jamais voulu faire partie d’aucune corporation, n’a eu de cesse de s’affranchir des normes, de solliciter l’imagination, l’audace pour les projets qu’il a conduits. Des friches industrielles devenues lieux de culture comme le Lieu Unique à Nantes, la Ferme du Buisson, à la collaboration avec Jack Lang et Daniel Buren, des architectures foraines et éphémères à l’habitat social, de la proposition d’une toute autre façon d’enseigner au moment de la fondation de l’ENSCI, le trajet de Patrick Bouchain et ses constructions portent un souffle d’invention rare, ancré dans une éducation hors des sentiers battus, à laquelle son père a veillé dès son plus jeune âge. Il nous dit ici comment le fait de grandir à l’abri de la comparaison, de faire le choix d’études artistiques, de ne pas cesser de chercher à apprendre, ont façonné dès l’enfance, loin du dressage, une liberté et un sens de l’agir rare.

http://construire-architectes.over-blog.com/