À partir de son grand roman Troisièmes noces (Editions La Différence, 2014), Tom LANOYE nous parle du couple en ses confins, d’autant plus réels qu’ils semblent improbables d’aller au-delà de l’amour et du désir.
Ecrivain belge de langue flamande, Tom LANOYE est aussi l’auteur de La langue de ma mère (2011), Les boîtes en carton (2013), Esclaves heureux (2015) et de pièces de théâtre comme Forteresse Europe, Célibat, Mamma Medea. Son traducteur, Alain Van Crugten, qui fut aussi celui d’Hugo Claus, est une autre figure des lettre belges.