Le partenaire du juge c’est l’homme, confronté à son rapport à la loi. A l’heure d’une exigence de rentabilité qui touche tous les champs d’activités de la société, Serge PORTELLI, magistrat, privilégie la solution singulière, unique, « celle qu’on ne peut approcher qu’à condition d’enlever les étiquettes, les œillères, et les préjugés ».
Serge PORTELLI, est président de chambre près la Cour d’appel de Versailles. Il a été conseiller auprès du président de l’Assemblée nationale et doyen des juges d’instruction au tribunal de Créteil. Il est également membre du syndicat de la magistrature.