Stéphane Magnan lit La vie sexuelle de Freud sur le sens du mariage et de l’enfant dans les théories sexuelles infantiles à la demande de l’Ecole de la Cause Freudienne.